Butanediol ou 1,4 BD, une drogue synthétique aux multiples usages

3589
Sherman Hoover
Butanediol ou 1,4 BD, une drogue synthétique aux multiples usages

Le 1,4-butanediol (1,4-BD ou butylène glycol) est une substance liquide épaisse, incolore et pratiquement inodore avec un goût amer caractéristique. Ce composé chimique est utilisé comme solvant industriel pour les peintures et pour fabriquer certains types de plastiques, de fibres élastiques et de polyuréthanes..

Contenu

  • Qu'est-ce que le butanediol?
  • Comment ça marche?
  • Effets secondaires et sécurité
    • Effets physiques du butanediol
    • Effets cognitifs du butanediol
  • Principales interactions
    • Dépresseurs (alcool, benzodiazépines, barbituriques, GHB / GBL, opiacés)
    • Stimulants
    • Sédatifs
    • Antipsychotiques
    • Médicaments contre la douleur (narcotiques)
  • Des risques

Qu'est-ce que le butanediol?

Le butanediol est un produit chimique classé comme une sous-classe de composés alcooliques appelés diols. Les diols doivent leur nom au fait qu'ils ont deux substitutions à l'alcool (OH-) dans leur structure. Il est composé d'une chaîne butane de quatre groupes carbonés avec un groupe alcool attaché à chaque carbone terminal de cette chaîne. Son nom 1,4-butanediol fait référence à ces substitutions d'alcool, que l'on retrouve dans R 1 et R 4.

Chez l'homme, ce composé agit comme un dépresseur et un précurseur du GHB, où 1 ml équivaut à 1 g de GHB. Utilisé comme intoxicant récréatif avec des effets similaires à ceux de l'alcool.

Le 1,4-butanediol, ainsi que le GBL, sont capables de dissoudre la plupart des types de plastique, c'est pourquoi ils sont stockés et transportés dans des récipients en verre, des capsules de gélatine standard (non végétariennes) ou une densité de plastique polyéthylène de haute qualité..

Il est illégal de vendre du butanediol à des fins pharmacologiques. Cependant, il est parfois utilisé comme substitut à d'autres substances illégales telles que la gammabutyrolactone (GBL) et le gamma hydroxybutyrate (GHB). Malheureusement, le butanediol est tout aussi dangereux que le GBL et le GHB.

Le butanediol a été utilisé pour stimuler la production d'hormone de croissance et la croissance musculaire dans la musculation, également pour aider à perdre du poids et à résoudre les problèmes d'insomnie..

Comment ça marche?

Lorsque le 1,4-butanediol est ingéré, le foie le convertit en GHB grâce aux enzymes alcool déshydrogénase et aldéhyde déshydrogénase, qui est la même enzyme qui décompose l'alcool. Le butanediol est d'abord converti en 4-hydroxybutaldéhyde et est ensuite libéré dans la circulation sanguine avant de retourner dans le foie pour finalement devenir du GHB. Ce processus se traduit par un début de ses effets beaucoup plus lent que le GBL ou le GHB.

Le GHB ralentit les processus cérébraux, ce qui peut entraîner une perte de conscience ainsi qu'une diminution dangereuse de la respiration et d'autres fonctions vitales. Il stimule également la sécrétion d'hormone de croissance.

Effets secondaires et sécurité

Effets physiques du butanediol

  • Stimulation et sédation: à des doses plus faibles, le 1,4-butanediol est un médicament stimulant, il active le mouvement et maintient l'éveil. À fortes doses, il devient un sédatif physique, favorisant le sommeil et la léthargie.
  • Dépression respiratoire: un surdosage produit un rythme respiratoire anormal, caractérisé par une respiration plus profonde et parfois plus rapide, suivie d'une diminution progressive provoquant des apnées (un arrêt temporaire de la respiration).
  • Fréquence cardiaque excessivement lente
  • Nausées: cet effet est plus fréquent avec le 1,4-butanediol qu'avec le GHB.
  • Des crampes d'estomac
  • Perte de contrôle du moteur
  • Vertiges
  • Déshydratation
  • Crampes musculaires
  • Saisies
  • Mouvements oculaires involontaires
  • Salivation

Effets cognitifs du butanediol

  • Encourage l'empathie, l'affection et améliore la sociabilité: l'alcool augmente simplement la sociabilité par la désinhibition, mais le 1,4-butanediol offre de forts effets entactogènes (sentiments de proximité émotionnelle envers les autres), bien que plus faibles que ceux de la MDMA.
  • Euphorie
  • Désinhibition
  • Annulation de l'anxiété
  • Ralentissement de la pensée
  • Agressivité
  • Amnésie
  • Confusion
  • Une plus grande suggestibilité
  • Augmentation de la libido
  • Augmentation de l'appréciation musicale
  • Manger

Le butanediol n'est pas une substance active en soi; son mécanisme d'action vient d'être un promédicament du GHB, puisque comme nous l'avons vu, il se transforme rapidement en GHB dans l'organisme.

Le GHB est considéré comme une substance sûre lorsqu'il est administré de manière responsable par un médecin, et il n'y a aucun risque de toxicité aiguë lorsque ce composé est pris aux doses appropriées. Cependant, il peut être très dangereux lorsqu'il est utilisé comme drogue récréative ou abusé. Et ce danger est encore plus grand s'il est consommé en association avec de l'alcool ou d'autres drogues..

Les précautions spéciales et avertissements sont les mêmes que ceux que vous pouvez trouver dans le GBL

Principales interactions

Bien que de nombreuses substances psychoactives puissent être relativement sûres en elles-mêmes, elles peuvent devenir extrêmement dangereuses et même mortelles lorsqu'elles sont combinées avec d'autres substances. Voici quelques-unes des combinaisons potentiellement les plus dangereuses, bien qu'elles ne soient pas toutes incluses.

Au cours des dix dernières années, sur 194 décès attribués ou liés au GHB, il a constaté que la majorité était due à une dépression respiratoire causée par une interaction avec l'alcool ou d'autres drogues. Chez l'homme, il a été démontré que le GHB inhibe le taux d'élimination de l'alcool. Cela peut expliquer l'arrêt respiratoire survenu parfois après l'ingestion des deux médicaments. Ces substances améliorent la relaxation musculaire, la sédation et l'amnésie causées par l'autre et peuvent entraîner une perte de conscience inattendue à des doses élevées. Il existe également un risque accru de vomissements pendant l'inconscience et de décès par aspiration..

Dépresseurs (alcool, benzodiazépines, barbituriques, GHB / GBL, opiacés)

Cette combinaison améliore la relaxation musculaire, l'amnésie, la sédation et la dépression respiratoire provoquée par l'autre. À des doses plus élevées, cela peut entraîner une perte de conscience soudaine et inattendue ainsi qu'une dépression respiratoire dangereuse. Il existe également un risque accru de vomissements pendant l'inconscience et de décès par suffocation..

Stimulants

Il est extrêmement dangereux de combiner des produits chimiques dépresseurs avec des stimulants en raison du risque d'empoisonnement accidentel. Les stimulants masquent l'effet sédatif des dépresseurs, qui est le principal facteur que la plupart des gens utilisent pour mesurer leur niveau d'intoxication. Une fois que les effets stimulants se dissipent, les effets du dépresseur augmenteront considérablement, entraînant une désinhibition sévère, une perte de contrôle moteur et une perte de conscience. Cette association peut également provoquer une déshydratation sévère si l'apport hydrique n'est pas adéquat..

Sédatifs

La combinaison de médicaments sédatifs avec le butandiol peut potentialiser de manière imprévisible la sédation, la perte de contrôle moteur, les délires et l'amnésie. Elle peut également provoquer une perte de conscience soudaine accompagnée d'un degré dangereux de dépression respiratoire..

Antipsychotiques

La prise de butanediol avec d'autres médicaments psychoactifs peut augmenter les effets nocifs des deux composés avec des conséquences graves de.

Médicaments contre la douleur (narcotiques)

Certains analgésiques peuvent provoquer des étourdissements et de la somnolence. Comme dans le cas des sédatifs, combiner le butanediol avec des stupéfiants est extrêmement dangereux.

Des risques

Alors que des substances telles que le GHB et le GBL sont considérées comme des substances illégales dans la plupart des pays, le 1,4-butanediol est commercialisé non seulement comme solvant, mais aussi comme complément nutritionnel dans la musculation, pour améliorer les muscles et aider à la perte de graisse. Dans certains établissements, il peut également être trouvé comme une aide contre l'insomnie et même comme une hormone de croissance.


Personne n'a encore commenté ce post.